Morceaux Choisis

vendredi 24 juin 2005.

"...Ce spectacle de Matthieu côte, c’est de l’or brut. Il y déjà tout dedans, il n’a plus maintenant qu’à en tirer un a un les fils de son art..." (La marseillaise, Isabelle Jouve, Aout 2006)

“...Surprise ! L’énergie, la fraîcheur, la fantaisie de Matthieu font mouche...Avec une écriture précise, incisive, un sens du croquis, du mot d’esprit, une interprétation tonique, ce nouvel ACI qui puise sa source dans la tradition, de trenet à Brel est un talent à suivre de près !” Chant’Essone, Francis Panigada

“ ...Matthieu côte est un jeune artiste Lyonnais dont la prestation fut on ne peut plus remarquée. Il le mérite amplement...” Le Progrès, Michel Kemper

“...De le graine de talent d’où va germer son futur artistique...Le poète a écrit : « on est pas sérieux quand on a 17 ans ». Et une décennie plus tard ? on a droit ? y a-t-il un âge, une heure pour tuer ses rêves d’enfant ?...Allez, Matthieu, continue de lutiner ta muse...pour son plus grand bonheur, le tien et aussi le nôtre...” A Fleur de Mots, Roland G. Bougain)

“ ...Matthieu n’a pas encore la côte. Mais ça ne devrait plus vraiment tarder. Le jeune Lyonnais -26 ans- enchaîne les projets artistiques, et son nom commence à circuler entre les oreilles les plus attentives aux nouveaux talents de la chanson française...” Lyon Poche, Portrait par Vincent Carry